Juste avant le 1er mai nous avons fait une incursion dans la forêt de Saint Amand.

           Nous étions neuf et avons dérangé des insectes, grenouilles et quelques oiseaux.

           Bien que le premier mai était très proche, les brins de muguet n’étaient pas encore fleuris et même pas sortis. Dans nos jardins ils y étaient mais nous supposerons que le couvert était épais et retardait d’autant la floraison.

           Comme vous le verrez, nous n’avons pas rencontré beaucoup d’espèces. Nous avons essayé de capturer la beauté du site et fait quelques expériences de prise de vue.

            Je ne cite pas les auteurs et mets les photos dans le désordre. Chacun retrouvera ses « enfants ».