Le 20 janvier 2016 1er thème et quel thème : AUTOPORTRAIT

 

Quinze membres étaient présents mais 12 seulement ont produits leurs photos.

La personnalité de chacun s’est révélée dans ces études. Recherche de l’originalité, classicisme, poses, éclairages, recadrages etc.

Chacun a fait du beau travail et certains avec le peu de moyens dont ils disposaient. (Appareil, éclairage…)

Ce fût difficile de choisir, parfois, plusieurs autres photos auraient mérité de paraître, mais nous nous sommes arrêtés à une photo par membre.  

Les voici présentées en ordre aléatoire :

Comme d'habitude, cliquez pour agrandir les photos.

Le 3 février 2016, le thème est : Domimance d’une seule couleur.

 

Aujourd’hui 14 membres présents, 12 photos seulement. Donc 2 timides ou hors sujet.

Une belle recherche et couleurs variées.

Photos présentées telles quelles pour la plupart, ou peu de recadrage. L’œil du photographe se forme.

 

 

Le mercredi 2 mars. 

          » Raconter la personnalité d’un personnage sans montrer son visage. Exemples, mains du pianiste, pieds de la ballerine…  » 

 

Thème assez difficile, il fallait montrer la personnalité ou l’activité sans qu’aucune description ne soit fournie. 

               Je pense que nous nous en sommes tirés avec plus ou moins de bonheur mais avec la volonté de bien faire.

12 photos, 13 présents.

 


Mercredi 16 mars 

panorama d’un paysage.

Soit au super grand angle, soit en montage de plusieurs photos.  

 

13 photos mais quelques absents pour cause de « travail ». Eh oui ! Quelques uns travaillent encore madame…

Thème plaisant et amusant mais difficile. 

Avant l’assemblage des 2,3,4,5… photos, il s’agit de les travailler individuellement pour que toutes aient la même horizontalité, les mêmes nuances, les bons raccords etc.

Ensuite reste à composer l’image finale.

Le résultat n’est pas mal, jugez en plutôt. Si vous notez quelques imperfections soyez indulgents, c’est souvent la première expérience et dans les suivantes nous nous corrigerons. 

                                          MERCREDI 6 AVRIL.

      « Paysage en noir et blanc »

 

La beauté d’un paysage tient, très souvent, à la diversité des nuances, des couleurs et transcrire tout cela en noir et blanc n’est pas qu’une simple gageure.

        Le noir et blanc est souvent plat et il faut beaucoup de travail pour y mettre de la profondeur. Le simple fait de transformer une photo couleur en noir et blanc la rend grise, mais alors dans toutes les nuances de gris. 

        Il faut donc retrouver du noir, du blanc, du gris, un peu comme toutes les nuances de couleurs mais sans couleur.

        Les 13 participants, qui présentent leur photo ci-après, y sont arrivé.

Jugez en.

          THEME  :  OMBRES  du   MERCREDI 20 AVRIL

 

 Nous avancons,  faire d’une ombre le sujet principal n’est pas sans difficultés. 

             Pour que le spectateur comprenne l’image, il faut à la fois faire parler l’ombre mais également comprendre la naissance de cette ombre.

             Plusieurs options sont disponibles : Construire l’ombre, la détourner avec, souvent, de l’humour ou de la poésie etc.

             Bien sûr tout ce qui est photographié dehors donne une ombre mais est-elle interéssante ? Là est la question.

             Voici les photos seléctionnées. Nous n’avons pas fait « le plein »  Plusieurs membres étaient empêchés par leur travail ou les études. 

Mercredi 4 mai.

Le thème est « Reflet et symétrie.

Il s’agit de représenter un objet, un animal, un site, une personne, avec son reflet et surtout en symétrie.

La symétrie qu’est ce que c’est ? « Aspect harmonieux résultant de la disposition régulière, équilibrée, des éléments d’un ensemble » selon la définition la plus simple du Larousse. 
Comment traduire cela en photo ?  En faisant en sorte que le reflet soit égal à son image et disposé de manière régulière. Ici, point de respect de la règle des tiers ni d’aucune autre d’ailleurs.

Quelque soit le format, 1/1, 3/2, panorama etc. il FAUT placer le « pli » entre le sujet et son reflet au centre. Que ce soit horizontal ou vertical selon la photo. Autrement dit, centrer le tout, de façon qu’il y ait autant d’espace de chaque cotés symétriques

Voyons le résultat.

 

 

       « le portrait en high key »  Autrement dit en haute lumière.

 En mai fait ce qu’il te plait, suivant le dicton. Météorologiquement parlant le temps est meilleur et on peut sortir.

Bon ça c’est vu dans la fréquentation du club, Voyages, voyages et voyages + quelques études de fin d’année… peu de membres ont présenté leur travail et il a fallu 2 quinzaines pour réunir 8 sélections que nous vous présentons ci-après.

Un dernier mot sur le high key (haute lumière).  Il faut travailler devant un fond blanc en éclairant fortement le sujet. En post-traitement, la haute lumière sera peaufinée et transformée, le plus souvent, en noir et blanc. Les couleurs, surtout vives ou foncées, ne s’adaptent pas bien à ce style.

A vous de juger.

 

Le thème prochain est : Le paysage urbain.

Cette fin Juin nous allons essayer de traduire le paysage urbain.  Couleur ou monochrome.

                  En septembre nous commencerons avec d’autres travaux.   

                  Tout au long de cette année nous avons travaillé différentes façons de voir à travers nos objectifs, l’éclairage les poses etc.

                   Nos progrès vont se voir au fur et à mesure car avant de vous soumettre nos photos nous en faisons une critique, constructive, qui servira pour les prochaines cessions.

                   Connaître nos appareils et savoir traduire nos idées en image : Tel est notre but. Avec de la persévérance et du (une fois de plus) travail, nous y tendons et y arrivons.